« Vous êtes le sel de terre, vous êtes la lumière du monde » (Mt 5,13.14)

Le sel et la lumière sont intimes de nos eucharisties et fondateurs d’alliance. Les sémites nouent une amitié infrangible en partageant le pain et le sel ; l’Ancien Testament fait accompagner toute offrande de paix par « le sel de l’alliance » (Lv 2,13), pour en signifier la pérennité. Dieu lui-même s’engagea envers le sacerdoce d’Aaron dans « une alliance consacrée par le sel » (cf. …

frère Dominique« Vous êtes le sel de terre, vous êtes la lumière du monde » (Mt 5,13.14)

« Nous n’avons jamais rien vu de pareil ! » (Mc 2,12)

« Il y avait dans l’assistance quelques scribes » (Mc 2,6). La présence des scribes relève de l’anecdotique ; ils sont peu nombreux dans la foule qui se presse autour de Jésus et n’ont pas part à l’événement advenant dans la maison de Pierre à Capharnaüm. Il est pourtant intéressant de les observer. Il est frappant en effet qu’ils ne participent pas à …

frère Dominique« Nous n’avons jamais rien vu de pareil ! » (Mc 2,12)

« Ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse » (Mt 1,20)

Le message de l’ange rejoint Joseph au cœur de son renoncement mais ne l’efface pas. L’ange ne dit pas à Joseph qu’il s’est trompé en abandonnant ses projets personnels de mariage et de paternité, mais il lui demande d’être l’époux que Dieu veut pour la mère de son Fils. L’époux est celui qui aime. D’ailleurs, dans la Bible, saint Joseph …

frère Dominique« Ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse » (Mt 1,20)

Sagesse de l’humanité (Paul Beauchamp)

Lorsque Israël raconte qu’Abraham est sorti d’Adam comme toutes les autres nations, et après elles, pour faire briller devant elles la gloire de Dieu, il y a, sous-jacent à ce discours patriarcal, un discours monarchique. C’est à dire un discours politique aux termes duquel est valorisée une règle commune à Israël et aux nations. Israël vit s’il échange avec les …

frère DominiqueSagesse de l’humanité (Paul Beauchamp)

La sagesse dans l’encyclique Fides et Ratio

1. La foi et la raison sont comme les deux ailes qui permettent à l’esprit humain de s’élever vers la contemplation de la vérité. C’est Dieu qui a mis au cœur de l’homme le désir de connaître la vérité et, au terme, de le connaître lui-même afin que, le connaissant et l’aimant, il puisse atteindre la pleine vérité sur lui-même …

frère DominiqueLa sagesse dans l’encyclique Fides et Ratio

La Sagesse au féminin (Paul Beauchamp)

La Sagesse ne doit pas à la seule grammaire d’être au féminin, aussi bien que la Justice, la Fidélité ou l’Alliance. La Sagesse est féminine en tant qu’elle est personnifiée, dans celle qui est conçue et enfantée par Dieu, et qui joue, dans celle qui dresse la table pour inviter, dans celle qu’il faut rechercher et aimer comme on aime …

frère DominiqueLa Sagesse au féminin (Paul Beauchamp)

La Sagesse et l’Esprit-Saint (Saint Irénée)

Car Dieu n’avait pas besoin d’eux [les anges] pour faire ce qu’en lui-même il avait d’avance décrété de faire. Comme s’il n’avait pas ses Mains à lui ! Depuis toujours en effet, il y a auprès de Lui, le Verbe et la Sagesse, le Fils et l’Esprit. C’est par eux et en eux qu’il a fait toutes choses, librement et …

frère DominiqueLa Sagesse et l’Esprit-Saint (Saint Irénée)

De la sagesse à la Sagesse (Paul Beauchamp)

On n’échange la Sagesse contre rien, il n’y a pas de moyen pour l’obtenir. Comme elle englobe tout ce qui est bon, ce qui conduit à elle, s’il n’est pas vain, est en elle déjà. Il n’y a pas de chemin vers la Sagesse, parce que tous ses chemins sont en elle, et c’est pourquoi l’on dit : « Commencement de la …

frère DominiqueDe la sagesse à la Sagesse (Paul Beauchamp)

« Tout ce à quoi on ne pense pas » (Paul Beauchamp)

La première chose à dire de la Sagesse, c’est combien il est facile de ne pas parler d’elle. Les mots « La Loi et les Prophètes » disent tout l’Ancien Testament, sans qu’on ajoute « les Sages ». La sagesse est explétive, beaucoup de traitements de la révélation biblique la contournent ou même l’omettent. C’est naturel. Qui s’arrêtera pour entendre qu’il ne faut pas …

frère Dominique« Tout ce à quoi on ne pense pas » (Paul Beauchamp)